Il y a tout juste trois ans

Les trois publicitaires


                                                        Il y a trois  déjà, je publiais les résultats de mes recherches qui avait abouti à découvrir le lieu et une cache vide où un certain Max Valentin, publicitaire de son état, avait enterré dans la nuit du 23 au 24 avril 1993 à 3h 30 du matin, une contremarque en bronze qu'il déterra quelques années plus tard.
Ce personnage, idolâtré par un grand nombre et que j'ai moi-même admiré,  n'était en vérité qu'un marchand de réclame et surtout un marchand de vent et n'ayons pas peur des mots, un vulgaire aigrefin. L'histoire qu'il avait soi-disant bien concocté ne lui appartenait pas, je l'avais déjà précisé dans un billet intitulé "Épilogue". ,
Un autre publicitaire Jacques Mandorla  avait eu l'idée avant lui. 
"...C'est une idée que j'ai eu au départ, en copiant des anglais qui avait fait une chasse qui s'appelait Masquerade dans les années fin 70 début 80, il fallait acheter un livre et ce livre permettait si on résolvait les énigmes de trouver un petit lapin avec un petit peu de métaux précieux qui était caché en Angleterre. Le livre s'est vendu à un million d'exemplaires ce fut le best-seller de l'année et donc ça était l'idée, moi j'ai cherché à monter des énigmes comme ça...donc un jour j'en parle à Régis Hauser puisque c'est son  vrai nom sous le pseudo de Max Valentin et quelques mois après il m'appelle puisque nous on était, on faisait la profession de conseil...et lui quelques mois après il me rappelle en me disant Jacques j'ai trouvé..." dixit Jacques Mandorla sur l'antenne de RTL, dans l'émission de Thomas Hugues et Sidonie Bonnec le 20 avril 2015. À écouter sur rtl.fr , à partir de la 26ème minutes 54. Pour être précis. 

Eh alors?eh alors?...Hé hé...

Donc, en aigrefin, notre personnage idolâtré, pas du tout partageux, s'empara de l'idée et décida de concocter seul des énigmes. Il avait reniflé la tune.  Mais avant cela il lui fallait le plus important, une histoire et un lieu pour définir la cache. Puisant dans sa mémoire de chercheur de trésor, il se souvint de l'histoire que lui "comta" un jour un châtelain mayennais, également publicitaire, étonnant non. Mais ce bon Monsieur, plus tard, ne s'en laissa pas "comté" car cette histoire touchait au Sacré, par les alignements célestes et telluriens juste en limite de ses domaines privés en  divine protection. * (lire anecdote en bas de page)

Eh alors? eh alors?...Hé hé...

Je récapitule l'histoire: nous avons donc, d'après Alexandre Dumât de la Nef, "Les trois publicitaires", il ne manque plus que le gascon D'Artagnan. 
Ayant concocté les énigmes, notre personnage idolâtré  se mît en quête d'un mécène, car les aigrefins, vous le savez, ont pour habitude de ne jamais rien financer, sinon à quoi sert d'être aigrefin. Il rencontra donc un talentueux artiste qui créa le chef d'œuvre que vous connaissez, la chouette d'or.
Commencèrent, quelques années après, des faillites de maisons d'édition, affaires rocambolesques et abracadabrantesques à effet dominos pendant que d'autres chasses au trésor se terminaient  de façons  plus ou moins burlesques et grotesques. Différents sites sur le net ont relaté tout cela, je n'y reviens pas.

Eh alors?eh alors?...Hé hé...

Et ainsi au fil du temps qui trépasse, notre personnage idolâtré s'entoura d'une cour d'habiles informaticiens, se servit de leurs talents et contrairement aux mousquetaires du roman de Dumas, il fréquentait régulièrement le comte de Rochefort. Pendant ce temps, notre D'Artagnan  Gascon et Vigneron ferraillait tout seul dans son coin et se faisait pigeonner pour avoir créé le bel oiseau de nuit, Dorfine et sa sœur Bronzette, contremarque en bronze qui circula de main en main au cours de la fameuse chouette fête de Bourges où commencèrent alors d'autres affaires suite au mécontentement de quelques uns. Pour dire simplement, des bâtons dans les trous du fromage. Eh oui, il y avait bien deux Bronzette jumelles. Une soi-disant enterrée et l'autre vagabon-dant de sagesse puisqu'elle en était le symbole. 

Eh alors? eh alors?...Hé hé...

Je passe certains grands détails pourtant croustillants que l'on trouve sur différents sites du net puisque notre personnage idolâtré adorait que l'on parlât de lui. Notre cher ami Patrice a préféré, lui, parler de la psychologie des chouetteurs plutôt que de celle de notre personnage idolâtré, aux multiples facettes et pseudos, personnage vraiment très complexe, Freud et Lacan s'y seraient sans doute perdu. Après cette chouette fête de Bourges tout bascula. Il suffit de relire quelques passages de l'histoire des fauxrums pour s'en rendre compte. Les d'accords et les pas d'accords pour créer une entreprise pour l'Eternité. N'est pas informatichien qui veut, faut avoir des crocs et du mordant.

Eh alors? eh alors?...Hé hé...

Eh bien un jour le châtelain, ne voulant pas s'en laisser "comté", eut vent de l'histoire. Alors le marchand de vent idolâtré sentit le vent tourner pour de bon sur les Monts des Coëvrons, déterra la contremarque, déchira sur un cahier de demandes posé sur l'autel d'une proche chapelle les traces laissées auparavant à 3 heures 30 du matin et tenta alors d'escroquer le marchand devin, contrairement à l'énigme: " car en vérité, la Vérité ne sera pas affaire de devin". Dans cette histoire de Vérité, tout devint mensonge. Heureusement, l'artiste marchand de vin de Bergerac eut un nez de Cyrano flairant l'embrouille, récupéra son chef d'œuvre et décida de se dissocier de cette chasse devenue depuis sans trésor. 

Eh alors? eh alors?...Hé hé...

La triste nouvelle arriva le jour de l'anniversaire de l'enterrement de la contremarque, où pour faire grande classe, le pseudo idolâtré décida de partir, lui aussi vers l'Eternité, comme la chasse au faux trésor qu'il avait concocté. Il est plus facile de gober une mouche qu'un truc pareil. Mais rassurez-vous, comme au temps des Rois, le pseudo du Roi est mort vive le nouveau pseudo du Roi, d'autres pseudos prirent sa place, une nouvelle histoire naquit avec de faux héritiers  et patati et patata et patin et couffins. Le tout mêlé de fausse émotion à faire jaillir des rires de crocodiles.

Eh alors? eh alors?...Hé hé...

Eh bien Zorro arriva où plutôt un simple chevalier blanc non masqué, à cheval sur les principes et sa bonne foi, il y a tout juste un an le 31 mai et publia ses solutions et le lieu de la cache vide. Le 2 juin notre ami artiste marchand de vin de Bergerac flairant comme un Cyrano le bon résultat enfin, décida de vendre aux enchères son chef d'œuvre, avant qu'il ne lui soit demandé, ce qui eut pour effet de créer une nouvelle chasse...à courre cette fois-ci contre lui car tous les chasseurs de chouettes sortant de leur sommeil et de leur nuit sonnèrent  l'hallali avec à leur tête tous  ceux qui venaient tout fraîchement d'être marqué, par le Grand Architecte, du sceau de la honte sur leur front. La curée était bonne...et non pas ...la bonne du curé.
"...J'voudrais bien, mais j'peux point...
Nous les rapaces, on fait la chasse,
Pour déplumer le...trésor,
Tous les pauvr' gonzes
Cherchent le bronze
Qui est dans notre... coffr' fort...

entonnèrent chacun leur tour les pseudos héritiers en imitant piteusement Annie Cordy.

Mais rassurez-vous, mes Amies et Amis, la chasse continue, l'entreprise se porte bien et les "actionnaires informaticiens" sont contents. Longues sont les dents qui ne sont pas de sagesse, peu importe pour ce petit monde masqué mais marqué au front du sceau de la honte. Ils préparent la nouvelle chouette fête, c'est ce que j'ai lu dans un journal  d'isoir.

Quand à nous, François Canagueral  et Claude Chevallier, en ayant découvert le lieu, la cache et la solution finale, sommes depuis un an, les inventeurs de cette chasse. Et pour l'Eternité. Mais si  la contremarque  sortait un jour par magie de quelque part, sachez messieurs les pseudos que vous aurez eu  une bonne année pour modifier les énigmes. Et cette chasse se sera ainsi terminée comme bien d'autres....


Pour le plaisir deux alignements à faire méditer les incrédules.

Carte 989: Île de la Vierge (au dessus de Brest) / Chantenay-Villedieu (centre du carré 6x6) / Le Trésor (près de Salbris) / Autun / Sion. Comme vous avez pu le constater vous traversez deux fois l'eau, une première fois le Dieu Neptune à l'Ile de la Vierge vient à votre secours et la deuxième fois le Lac Léman où cette deuxième fois c'est la barque Neptune qui vous sauve, barque utilisée sur le Lac Léman. 

Carte 989: L'Epine ( près de Chalons en Champagne) où Chappe posa un sémaphore, le pourquoi du morse dans le visuel / St Georges sur Erve ( Mont du Feu, ND des Champs, St Georges fêté le 23 avril), / Evron ( basilique ND de l'Epine) / Laval

Il faut savoir que sur le lieu de la cache se trouve un carré 6,06 x 6,06. Sans oublier la Vierge étoilée de Pontmain....... 

Le dernier triangle sur la carte IGN comprend EVRON, LA CROIX DE LAMARE, LA CHAPELLE DU CHÊNE. 

La Chapelle du Chêne est à 26,40cm des calvaires de La Croix de Lamare sur la carte IGN. Sur le chemin de Croix en pierre se trouve à la 12ième station la flèche dans le cœur. Rappelez-vous " ce n'est le bon chemin que si la flèche vise le cœur.  
À 8000 mesures elles t'attendent: 8000 x 0,33 = 2640  et 8000 : 33 = 242,424242. Ça ne vous rappelle rien?

 


Anecdote publiée le 8 juin 2014 / billet: "En attendant le 20 juin et les jours d'après "


Mardi 12 août 2003 était retransmis le jeu télévisé la Carte au Trésor animé par Sylvain Augier qui se déroulait en Mayenne et qui fut remporté par un jeune médecin Alice Tourrenc. Le départ du jeu et des hélicoptères rouge et bleu fut donné dans un champ proche du Mont du Feu et Haut Éclair où l'on peut découvrir la Vierge de Notre Dame des Champs ainsi qu'un chemin de Croix entièrement restauré en mai 2012, (l'ancien datait de 1955, 50ans après la Séparation de l'Eglise et de l'Etat tout comme la Chapelle Notre Dame du Haut à Ronchamp qui fut réalisé par  l'architecte franco-suisse Le Corbusier.  Ce qui nous fut confirmé par un couple de cultivateurs charmants de St Georges sur Erve que nous avions rencontré mon ami Claude et moi, alors que nous chouettions à cette époque à cet endroit. Monsieur Monglane, grand chevalier blanc, a été concepteur d'énigmes pour la Carte aux Trésor, il le dit lui-même, il n'était donc pas sans connaître ce lieu qui se situe sur la zone Evron (ND de l'Epine) La Chapelle du Chêne, la Croix de Lamare qui était le lieu de la cache, très proche d'un riverain, un  ancien publicitaire, tout comme Max Val.

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau